Le manifeste de l’IFLA pour Internet

logo-iflaL’IFLA vient de publier une version actualisée de son manifeste pour Internet en bibliothèque. La précédente version datait de 2002.

1. Bibliothèques et services d’informations et Internet

1.1 Les bibliothèques et  les services d’informations sont des institutions dynamiques qui relient les gens avec des ressources locales et internationales. Elles fournissent un accès aux idées et aux œuvres et rendent ainsi les richesses de l’humanité et la diversité culturelle accessibles à tous.

1.2 Internet permet aux individus et aux communautés à travers le monde, du plus petit village à la ville la plus reculée en passant par les plus grandes villes, d’avoir une plus grande égalité d’accès à l’information favorisant le développement personnel, l’éducation, l’enrichissement culturel, l’activité économique, l’accès aux pouvoirs publics et aux autres services. Il offre la possibilité d’être un citoyen informé et être acteur d’une société démocratique. Dans le même temps, Internet permet à chacun d’entre nous de partager à travers le monde ses idées, ses intérêts et sa culture.

2. La liberté d’accès à l’information et la liberté d’expression sont essentielles pour l’égalité, la compréhension mondiale et la paix.

Par conséquent, l’IFLA affirme que :

2.1 La liberté d’accès à l’information, et la liberté d’expression, indépendamment des frontières, relève de la responsabilité des bibliothèques et des services d’informations.

2.2 La fourniture d’un accès libre à internet par les bibliothèques et les services d’informations représente un élément essentiel du droit à la liberté d’accès à l’information et la liberté d’expression, et garantit la liberté, l’épanouissement et le développement de chacun.

2.3. L’accès à Internet et toutes ses ressources doit être compatible avec la Déclaration Universelle des droits de l’homme des Nations Unies et notamment son article 19: « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

2.4 Les obstacles à la circulation de l’information doivent être levés, en particulier ceux qui empêchent les individus d’améliorer leur qualité de vie et ceux pouvant entraîner des inégalités et la pauvreté. Un Internet ouvert est essentiel et l’accès à l’information et la liberté d’expression ne doivent être soumis à aucune forme de censure idéologique, politique ou religieuse, ni à des obstacles économiques ou technologiques.

3. Le rôle et les responsabilités des bibliothèques et des services d’informations

Les bibliothèques jouent un rôle essentiel pour assurer la liberté d’accès à l’information et à la liberté d’expression et ont la responsabilité de :

  • servir tous les membres de leurs communautés, indépendamment de l’âge, la race, la nationalité, la religion, la culture, l’appartenance politique, les capacités physiques ou mentales, le sexe ou l’orientation sexuelle, ou toute autre situation ;
  • fournir un accès à Internet dans un environnement approprié pour tous les usagers ;
  • aider tous les utilisateurs, y compris les enfants et les jeunes, pour s’assurer qu’ils développent des compétences en littératie numérique dont ils ont besoin pour utiliser les ressources choisies librement, en toute confiance et en toute indépendance ;
  • favoriser le droit des usagers de rechercher et de partager de l’information ;
  • d’assurer la confidentialité de leurs usagers,et que les ressources et les services qu’ils utilisent restent confidentiels ;
  • faciliter et promouvoir la créativité intellectuelle, culturelle et économique par l’accès à Internet, ses ressources et services.

4. Mise en œuvre du manifeste

4.1 L’IFLA encourage tous les gouvernements à soutenir la liberté de circulation de l’information et la liberté d’expression pour assurer l’ouverture et la transparence en opposition aux tentatives de censures et de limitations de l’accès, et s’assurer que la surveillance et les collectes d’informations soient légales, justifiées et proportionnées.

4.2 L’IFLA invite les bibliothèques à travailler avec les États, les gouvernements, des institutions religieuses ou la société civile, pour élaborer des politiques et des plans stratégiques qui prennent en charge et mettent en œuvre les principes exprimés dans ce manifeste à travers le développement de l’accès public à Internet dans les bibliothèques à l’échelle du monde, et surtout dans les pays en voie de développement.

7 commentaires à propos de “Le manifeste de l’IFLA pour Internet

  1. Rétroliens : Le manifeste de l’IFLA pour Internet | Bi...

  2. Rétroliens : Le manifeste de l’IFLA pour Internet | Ve...

  3. Rétroliens : Le manifeste de l’IFLA pour Internet | Ve...

  4. Rétroliens : Le manifeste de l’IFLA pour Internet | Bi...

  5. Rétroliens : Veille – 30.11.14 | Biblio Kams

  6. Rétroliens : Le manifeste de l’IFLA pour Internet | Bi...

  7. Rétroliens : Vie privée et bibliothèques : enjeux et bonnes pratiques -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Seriez-vous un robot ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.