OldNYC.org ou comment valoriser un fonds de photos patrimoniales de bibliothèque

Manhattan: 5th Avenue - 42nd Street
Manhattan: 5th Avenue – 42nd Street

La New York Public Library a participé malgré elle à la mise en place d’un dispositif très intéressant de valorisation de son fonds de photos anciennes. Les clichés concernés s’étendent sur près d’un siècle des années 1870 aux années 1970 (plus de 80 000 images). La NYPL disposait déjà de sa plateforme Digital Collections mais Old NYC va encore plus loin dans la promotion et la mise en valeur du patrimoine photographique.

Le principe est très simple. A partir d’un fond de carte Google Map (oui c’est mal, le développeur aurait pu choisir Open Street Map), on peut visiter les rues de New York et découvrir à quoi ressemblait la « grosse pomme » il y a plusieurs dizaines d’années. Chaque photo est matérialisée sur la carte à travers un point rouge cliquable comme indiqué sur l’illustration ci-dessous. On se déplace de rues en rues comme on le fait sur le système de cartographie de Google.

oldnycOldNyc.org dispose également d’un système de recommandations et de partages vers les principaux réseaux sociaux favorisant ainsi la dissémination des ressources sur le web. Il est également possible de copier le lien d’une photo et de la partager notamment par mail. Par ailleurs, la plateforme propose un bandeau  des photos les plus consultées si vous ne savez pas par quoi commencer. OldNyc.org possède un autre atout en proposant aux internautes d’améliorer les métadonnées des photos. En effet OldNyc.org  s’appuie sur le crowdsourcing pour améliorer l’OCRisation des photos numérisées. Il s’est appuyé sur le logiciel open source Ocropus. (Hasard du calendrier, la BnF vient de publier les résultats de l’étude d’usages de la plateforme Correct). A noter également que chaque document renvoie vers sa source d’origine Digital Collections.

OCR by Old NYCCe projet n’est pas une création 100% NYPL Lab. Elle a été développé par Dan Vanderkam qui a d’ailleurs publié son projet sur Github. Il s’est appuyé sur l’API de Google Map pour réaliser sa plateforme. De son côté, la NYPL a apporté la matière première mais sans participer directement à l’élaboration du projet. Rappelons que Dan Vanderkam a pu réaliser ce projet uniquement parce que la NYPL a mis en place une politique volontariste de réutilisation des documents qu’elles conservent. Il ne s’agit donc pas d’un projet de la NYPL mais bien d’une conséquence du choix de mettre en ligne ses documents patrimoniaux et d’inciter à leur réutilisation. Cela prouve par ailleurs qu’un projet de numérisation ne doit pas reposer sur des objectifs à court terme. Des projets peuvent émerger plusieurs années après leur mise en ligne. Moralité : libérons nos documents patrimoniaux !

En à peine quelques jours, OldNYC.org a été mis en ligne le 20 mai, le site a été partagé plus de 24000 fois sur Facebook. Plusieurs grands quotidiens en ont d’ailleurs parlé (The Guardian, Newsweek et le New York Times). Plusieurs millions de photographies ont d’ores et déjà été consultées. Une superbe initiative qui mérite d’être saluée et partagée.

Plus d’informations sur le blog de Dan Vanderkam.

2015-06-02

6 commentaires à propos de “OldNYC.org ou comment valoriser un fonds de photos patrimoniales de bibliothèque

  1. Rétroliens : OldNYC.org ou comment valoriser un fonds de pho...

  2. Rétroliens : OldNYC.org ou comment valoriser un fonds de pho...

  3. Rétroliens : OldNYC.org ou comment valoriser un fonds de pho...

  4. Rétroliens : DOSSIER: Bibliothèques et numérique en France et dans leMonde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Seriez-vous un robot ? *
Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>