Soutenir le développement de la lecture en Haïti avec Liv Kap Woule

Des livres, une moto, une bibliothèque

Je n’ai pas pour habitude de parler de choses qui n’ont pas de lien avec le numérique mais il m’a semblé important de parler d’un projet particulièrement intéressant. Et qui parle quand même de bibliothèque 🙂

Liv kap woule, les livres qui roulent !

De quoi s’agit-il  ? Ce projet vise à développer la lecture dans des endroits peu accessibles en Haïti. C’est le principe du bibliobus revisité avec une moto. Le projet se présente de la façon suivante :

« Ouvrir d’autres bibliothèques, c’est trop ambitieux. Un bibliobus, c’est trop compliqué pour se déplacer dans les montagnes du Sud. Alors ils ont choisi le moyen de transport le plus utilisé dans le pays : la moto ! Une bibliomoto qui se rendrait dans les villages alentours, avec son lot de livres, et des animateurs pour lire des histoires aux plus petits, et former les plus grands à transmettre. »

Pourquoi c’est important de les soutenir ?

Malheureusement Haïti est connue pour ses dictateurs et les catastrophes naturelles qui s’abattent trop régulièrement sur l’île. Mais fort heureusement, des gens sur place ne baissent pas les bras et consacrent leur énergie à faire découvrir les joies de la lecture et le droit à se cultiver, à créer, à rêver ! C’est aussi le moyen de faire reculer l’obscurantisme et sa cohorte d’idées réactionnaires qui peuvent pulluler ces derniers temps. En tant que bibliothécaire, je suis particulièrement sensible à la question de la circulation des connaissances et milite pour un véritable accès pour tous aux oeuvres de l’esprit. Ce projet en est la réalisation concrète.

Par ailleurs, liv kap woule repose en partie sur la principe de la co-construction avec les utilisateurs du service. On dépasse les projets parfois fantasmés aujourd’hui par une partie de la profession. C’est la preuve que c’est possible de construire avec les usagers sans imaginer des projets fous. Ici, les jeunes de la bibliothèque sont des maillons de cette bibliothèque et la font vivre en l’exportant vers d’autres villages.

« Ce sont les jeunes qui s’y sont rendus tous les jours après l’école, et qui se sont investis dans sa gestion et son expansion, qui vont pouvoir porter ce projet avec l’aide de Julien (le créateur de l’association Jeunesse En Développement) »

Je vous invite fortement à contribuer à ce projet ou à défaut d’en parler autour de vous. C’est un projet qui pose concrètement le sens de nos missions. Qu’est-ce  qu’on fait, pourquoi on le fait et pour qui on le fait ? Pour ma part, j’ai trouvé ma réponse !

2 Replies to “Soutenir le développement de la lecture en Haïti avec Liv Kap Woule”

  1. Rétroliens : Soutenir le développement de la lecture ...

  2. Rétroliens : Veille – 23.11.16 | Biblio Kams

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Seriez-vous un robot ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.