Les applis pour bibliothèques : une fausse bonne idée ?

Je suis tombé sur cet article qui explique que les journalistes du New York Times n’ont pas le droit d’accéder au site du journal depuis un ordinateur. La démarche peut paraître surprenante mais l’objectif derrière cette interdiction consiste à faire comprendre aux employés combien est importante la connexion mobile. En effet, le trafic internet est depuis quelques temps trusté par le mobile. En France, 42% du trafic est réalisé à partir d’un appareil mobile. Le développement en matière d’équipement (smartphones, tablettes) et l’amélioration de la connexion internet mobile sont les conséquences du déclin (relatif) de l’accès à internet via ordinateur. Continuer la lecture Les applis pour bibliothèques : une fausse bonne idée ?

Les bibliothèques doivent-elles développer leur propre appli de lecture numérique ? #brève

Récemment, le site ActuaLitté relayait un article sur la bibliothèque de Mouscron qui venait de lancer son application mobile sur iOS et Android. Pour 1500 €, la bibliothèque a pu développer une appli qui permet d’adapter son site aux pratiques liés aux supports mobiles. On peut toutefois regretter l’absence d’un compte lecteur accessible depuis l’appli. Consulter son compte pour pouvoir prolonger des documents devrait être un service de base. Mais ce n’est pas l’objet de cette brève. Michael Kozlowski de GoodEreader pose une question bien plus large. Il part du constat que plus de 90% des bibliothèques américaines proposent des livres Continuer la lecture Les bibliothèques doivent-elles développer leur propre appli de lecture numérique ? #brève

La Comtesse de Cagliostro, un exemple de mise en valeur du domaine public par des bibliothèques

J’ai assisté à une journée sur l’édition numérique jeunesse organisée par le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis. Au cours de cette journée, j’ai découvert le très bon projet des bibliothèques de Rouen. Elles ont adapté le roman La Comtesse de Cagliostro en appli pour tablettes iOS et Android. Les bibliothèques de la ville de Rouen se sont appuyées sur le domaine public et les libertés qu’il offre pour créer une autre œuvre adaptée aux technologies numériques. L’histoire enrichie d’Arsène Lupin a été conçue sous sa forme originale : un feuilleton quotidien. Chaque jour, vous recevez une notification qui vous avertit Continuer la lecture La Comtesse de Cagliostro, un exemple de mise en valeur du domaine public par des bibliothèques