OverDrive permet aux bibliothèques d’uploader des contenus locaux #brève

Le géant OverDrive poursuit le développement de son écosystème en proposant une nouvelle fonctionnalité aux bibliothèques partenaires. Désormais, la plateforme offre aux bibliothécaires la possibilité de verser du contenu auto-publié et côtoyer ainsi les livres numériques issus des canaux « traditionnels » de publication. Grâce à son outil Local Content, OverDrive renforce son hégémonie en devenant distributeur de contenus extérieurs. Apparemment, avec cet outil les bibliothèques pourraient même importer des livres numériques DRMisés provenant d’autres fournisseurs ! Cela risque de ne pas plaire à tous les éditeurs. (Imaginez si c’était possible avec PNB :-p).Par ailleurs, d’après le billet d’OverDrive la procédure de Continuer la lecture OverDrive permet aux bibliothèques d’uploader des contenus locaux #brève

En 2016, protégeons les données personnelles des usagers des bibliothèques

A chaque nouvelle année, il est fréquent de voir certaines personnes s’essayer à la prospective et tenter de faire des pronostics sur l’année à venir. J’aimerais lire dans ma boule de cristal et prédire que cette année les bibliothèques seront au centre des politiques publiques culturelles. J’aimerais dire que les makerspaces deviendront un espace fréquent dans les bibliothèques publiques. J’aimerais qu’on prête des kits du bidouilleurs à l’image de cette bibliothèque qui prête des Kits Arduino. J’aimerais imaginer qu’en 2016, les bibliothécaires s’attachent à défendre et protéger la vie privée des utilisateurs de plus en plus confrontés à des menaces Continuer la lecture En 2016, protégeons les données personnelles des usagers des bibliothèques

Quelques actus des bibliothèques US pour commencer l’année

J’attaque cette nouvelle année (ah oui meilleurs voeux à tous, ça c’est fait) avec une petite brève et quelques infos relatives aux bibliothèques américaines. C’est le début de l’année, nous sommes tous plein d’espoir, de motivation et fiers de nos résolutions. Une fois n’est pas coutume, regardons du côté de l’Amérique du Nord pour tenter d’appréhender les évolutions des bibliothèques et faire de 2016, une année charnière pour le développement de nos chers établissements. Amazon s’implante dans des bibliothèques Amazon a installé des coffres dans des bibliothèques du Royaume-Uni (oui bon d’accord, ce n’est pas l’Amérique) pour permettre à des Continuer la lecture Quelques actus des bibliothèques US pour commencer l’année

Utiliser Linux en bibliothèque

Je poursuis ma série de billets sur la question de la vie privée des usagers et de la protection de leurs données personnelles en bibliothèque. Cette semaine le Library Journal a publié un article « Linux privacy essentials » dans lequel l’auteur relate son expérience d’un système d’exploitation libre open source déployé dans sa bibliothèque. Chuck McAndrew part du constat que fournir un accès à Internet aux usagers est devenu un service de base indispensable. En revanche, assurer la sécurité à un coût raisonnable constitue un véritable défi. Garantir la vie privée sur des ordinateurs publics partagés par une multitude d’usagers représente Continuer la lecture Utiliser Linux en bibliothèque

« Privacy Principles », un document pour protéger la vie privée des usagers

Le NISO (National Information Standards Organization) « est un organisme à but non lucratif dédiés aux normes dans le domaine de l’édition, des bibliothèques et de l’accès à l’information (source  Wikipédia). Il vient tout juste de publier un document relatif à la vie privée des usagers des bibliothèques qui s’adresse également aux éditeurs et aux prestataires (SIGB, fournisseurs de ressources numériques) des bibliothèques.   Comme le rappelle le préambule du documents, les usagers sont parfois contraints de sacrifier des données personnelles pour pouvoir accéder aux différents services proposés par les bibliothèques. La collecte et l’utilisation faite notamment dans le but d’améliorer Continuer la lecture « Privacy Principles », un document pour protéger la vie privée des usagers