Peur sur nos données, le premier escape game numérique sur les données personnelles

Image par Clockedin dk de Pixabay

Ce titre est totalement prétentieux. 😉

Je vous propose de vivre une expérience numérique qui est à la croisée des chemins entre un escape game et l’histoire dont vous êtes le héros sous forme d’application Android. Rien que ça.

La genèse du projet

Le mois d’octobre est le mois dédié à la cybersécurité. Durant tout ce mois, à la médiathèque Louis-Aragon de Fontenay-sous-Bois, nous avons publié chaque jour sur notre page Facebook un conseil en matière d’hygiène numérique et nous publierons une synthèse sur notre blog parce que les posts sur les réseaux sociaux s’envolent mais les billets restent. Comme le cybermoi/s se termine le 31 octobre, jour d’Halloween, l’idée de faire quelque chose de terriblement effrayant tombait à point nommé. C’est donc pour conclure ce mois consacré à la cybersécurité et à la sensibilisation des menaces qui visent notre intimité numérique que j’ai conçu une petite application ludo-éducative.

N’ayant pas l’équipe R&D de Google avec moi, ne vous attendez pas à tester le futur Fortnite. J’ai réalisé l’appli grâce à App Inventor qui est un Scratch pour concevoir des applis Android. L’objectif de l’appli est surtout de faire de la sensibilisation et de la pédagogie.

Peur sur nos données : le principe

Le point de départ de l’application est simple. Vous vous retrouvez enfermés dans un data center et devrez résoudre des énigmes pour passer les étapes et retrouver la sortie. Simple. Basique.

Avec cette appli, j’ai souhaité aborder les thématiques classiques de la protection des données personnelles à travers une approche plus ludique qu’un article ou un atelier traditionnel. L’idée est de montrer concrètement ce qui peut se passer en ligne quand on utilise un mot de passe trop faible, comment l’industrie publicitaire parvient à nous pister et à collecter des données sur nous et à notre insu. Quand on dit que le smartphone est un mouchard de poche, l’application permet de mesurer à quel point on peut récupérer des données en installant un simple programme sur son appareil. 

Plutôt que de privilégier la technique, Peur sur nos données est plutôt orientée pédagogie. En effet, chaque énigme de ce mini escape game est l’occasion d’expliquer de façon claire et concise les risques et comment s’en prémunir.

Les réponses aux énigmes sont simples à deviner. Quand on les connaît. Pour les trouver, il faudra compter sur votre curiosité. Elles sont toutes donner pour peu qu’on sache les trouver. Certaines font appel à des connaissances d’hygiène numérique de base d’autres s’appuient sur un mécanisme vidéoludique et un gameplay inédits. (teasing de malade).

Pas d’omelette sans casser les oeufs

Pour pouvoir révéler à l’utilisateur des informations relatives à son adresse IP,  la configuration de son DNS, s’il utilise un VPN ou pas, l’application nécessite évidemment certaines autorisations pour fonctionner :

  • Activer/désactiver la connexion Wi-Fi
  • Accès complet au réseau
  • Afficher les connexions réseau
  • Afficher les connexions Wi-Fi
  • Lire le contenu mémoire de stockage partagée
  • Modifier/supprimer contenu mémoire stockage/partagée
  • Accéder à la position exacte au premier plan uniquement
  • Accéder à la position approximative (à l’aide des réseaux) au premier plan uniquement

Evidemment, l’application ne transmet pas de données à des tiers et les renseignements collectés par l’appli ne sont pas transmis à un serveur. Vous pouvez donc l’installer et l’essayer sans inquiétude.

L’application n’est pas disponible sur le Play Store, vous pouvez la télécharger ici et l’installer directement sur votre appareil sans passer par le magasin d’applis de Google. Vous devrez autoriser les sources inconnues pour poursuivre l’installation. Si Google Play Protect vous invite à analyser l’application, ce n’est pas nécessaire, vous pouvez passer cette étape. L’application n’est pas optimisée pour les tablettes.

Edit du 3/11: l’application est disponibile sur le Play Store

Je partage également le « code » de l’appli que vous pouvez réutiliser sur App Inventor et regarder, l’adapter, l’améliorer. C’est ouvert.

3 commentaires à propos de “Peur sur nos données, le premier escape game numérique sur les données personnelles”

  1. Bonjour Monsieur Fourmeux,
    je suis Véronique Martin, de la Bibliothèque départementale de la Mayenne et nous nous essayons à votre application « Peur sur nos données personnelles » demain matin avec des stagiaires. Nous sommes plusieurs à avoir passé un temps important sur la découverte du mot de passe pour commencer le jeu mais hélas, nous sommes bredouilles.
    Serait-il possible d’avoir un autre indice que jean.dupont pour continuer ? Je tente…
    Bien à vous,
    Véronique Martin

  2. Heu, c’est encore moi, Véronique Martin, nous venons de trouver enfin.
    Merci quand même et bonne soirée !
    On vous donnera des nouvelles (si nous arrivons à sortir du jeu)

Répondre à Thomas Fourmeux Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*