Les bibliothèques doivent-elles développer leur propre appli de lecture numérique ? #brève

library queensRécemment, le site ActuaLitté relayait un article sur la bibliothèque de Mouscron qui venait de lancer son application mobile sur iOS et Android. Pour 1500 €, la bibliothèque a pu développer une appli qui permet d’adapter son site aux pratiques liés aux supports mobiles. On peut toutefois regretter l’absence d’un compte lecteur accessible depuis l’appli. Consulter son compte pour pouvoir prolonger des documents devrait être un service de base. Mais ce n’est pas l’objet de cette brève.  de GoodEreader pose une question bien plus large.

Il part du constat que plus de 90% des bibliothèques américaines proposent des livres numériques (en plus des livres audios, des magazines dématérialisés). Les bibliothèques travaillent avec plusieurs fournisseurs de livres numériques : OverDrive, Amazon, 3M… Et cela implique d’avoir autant d’applis de lecture que de fournisseurs. Cette multiplication des applis pour lire les livres numériques téléchargés depuis une bibliothèque complique la vie et l’expérience utilisateur des usagers qui doivent jongler entre chaque appli.

La Queens Library du réseau des bibliothèques de la ville de New-York a développé sa propre application de lecture numérique disponible sur iOS et Android. A partir de cette appli, les usagers peuvent accéder aux contenus de différents fournisseurs (OverDrive, Baker & Taylor) avec lesquels travaille l’établissement. Par ailleurs, l’appli dispose de fonctionnalités plutôt originales. Les utilisateurs peuvent par exemple scanner des code barres de livres dans des commerces pour savoir s’ils sont disponibles dans leur bibliothèque. L’appli affiche également un agenda des événements programmés auxquels les utilisateurs peuvent s’inscrire directement depuis l’application. Enfin, l’appli propose également le fameux service « Ask a librarian ».

L’appli a été lancée en juillet dernier et installée 8700 fois (5400 sur iOS et 3300 sur Android). Une solution qui améliore certainement l’accès au livre numérique pour les usagers.

A retrouver sur iOS et Google Play

Source : GoodEreader

8 commentaires à propos de “Les bibliothèques doivent-elles développer leur propre appli de lecture numérique ? #brève”

  1. Rétroliens : Les bibliothèques doivent-elles d&eacute...

  2. Rétroliens : Les bibliothèques doivent-elles d&eacute...

  3. Rétroliens : Les bibliothèques doivent-elles d&eacute...

  4. Rétroliens : Les bibliothèques doivent-elles d&eacute...

  5. Rétroliens : Les bibliothèques doivent-elles d&eacute...

  6. Rétroliens : Les bibliothèques doivent-elles d&eacute...

  7. Rétroliens : Les bibliothèques doivent-elles d&eacute...

  8. Rétroliens : Les bibliothèques doivent-elles d&eacute...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Seriez-vous un robot ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.