Argumentaire pour la BiblioBox

Cela faisait quelques temps que j’y pensais, je vous partage un argumentaire non exhaustif sur la BiblioBox. C’est un argumentaire qui, je l’espère, permettra à certains d’entre vous de parvenir à convaincre vos tutelles. En effet, ce sont souvent les mêmes questions, les mêmes objections, les mêmes critiques, les mêmes arguments qui sont mis en avant pour enterrer ce dispositif.
Ces points ne respectent aucun ordre particulier, vous pourrez peut-être piocher des arguments auxquels vous n’auriez pas pensés. Les points de l’argumentaire font écho aux discussions que j’ai pu avoir sur la BiblioBox.

La BiblioBox, c’est :

– Développer l’innovation en bib
– Introduire les ressources  électroniques
– Dispositif de médiation numérique
– Communauté bibliobox.net  
– Dispositif peu coûteux (50 € env)
– Sensibilisation et pédagogie autour du domaine public      
– Alternative au modèle classique de téléchargement de livres numériques (DRM, chronodégradabilité…)
– Outil de promotion et diffusion de la scène locale
– Dispositif sûr : aucun risque pour la sécurité informatique de la collectivité
– Evaluation du dispositif grâce aux statistiques d’utilisation (connexion et téléchargement)
– Positionner la bibliothèque comme acteur de la sphère non marchande
– Initier aux licences libres
– Participer à la diffusion et l’appropriation des communs de la connaissance
– Dispositif souple (forte capacité de personnalisation, mobilité, activité hors les murs)
– Démarche DIY/DIWO
– Objet pour ateliers numériques (code : HTML, CSS, JavaScript…)

Si vous voyez d’autres points, n’hésitez pas à les mettre en commentaires ou tout simplement donner votre avis !

5 Replies to “Argumentaire pour la BiblioBox”

  1. Rétroliens : Argumentaire pour la BiblioBox | Biblio Numeric...

  2. Rétroliens : Argumentaire pour la BiblioBox | Biblio Numeric...

    • Bonjour,

      Nous avons mis en place la BiblioBox depuis 2 ans bientôt. Ces deux années nous ont permis d’affiner notre utilisation de la BiblioBox. Dans les premiers temps, nous mettions à disposition des tas de livres numériques sans réellement les contextualiser. On avait misé sur la quantité mais cette stratégie n’est pas pertinente et ne permet pas de s’approprier les contenus mis à disposition. Puis nous avons décidé de thématiser le plus possible les sélections en s’appuyant sur un agenda culturel local ou national (Festival de SF local, journées du Patrimoine, Fête de l’Internet…) Nous nous appuyons sur l’attention des usagers qui est concentrée grâce à l’organisation d’un événement. Ainsi, ils sont plus susceptibles de s’intéresser aux contenus mis à disposition dans le cadre de l’événement.
      Concernant l’utilisation, la BiblioBox est sous-utilisée (à mon goût). Ce dispositif nécessite un travail important d’accompagnement et de médiation à destination des usagers mais aussi des équipes.
      Si vous souhaitez avoir d’autres retours d’expérience, je vous invite à vous rendre sur BiblioBox.net et interroger d’autres collègues sur le forum.

      • Salut Thomas, on confirme sur le besoin important de médiation, de travail de sélection et d’éditorialisation en amont, sans compter les diverses améliorations demandées par rapport aux Box existantes.
        On constate que les fonctionnalités et usages sont souvent à définir au cas par cas en discutant avec les interlocuteurs intéressés mais ce qui est certain, c’est qu’on observe un véritable intérêt des professionnels de l’info-doc-bib-comm’ pour ces supports et leurs promesses.
        NB : On compte faire un long retour « utilisateurs » et « tutoriels » sur BiblioBox.net dans quelques semaines car on en aura animé plusieurs en festivals sur le pays de Brest. Stay tuned 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Seriez-vous un robot ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.