Argumentaire pour la BiblioBox

Cela faisait quelques temps que j’y pensais, je vous partage un argumentaire non exhaustif sur la BiblioBox. C’est un argumentaire qui, je l’espère, permettra à certains d’entre vous de parvenir à convaincre vos tutelles. En effet, ce sont souvent les mêmes questions, les mêmes objections, les mêmes critiques, les mêmes arguments qui sont mis en avant pour enterrer ce dispositif.
Ces points ne respectent aucun ordre particulier, vous pourrez peut-être piocher des arguments auxquels vous n’auriez pas pensés. Les points de l’argumentaire font écho aux discussions que j’ai pu avoir sur la BiblioBox.

La BiblioBox, c’est :

– Développer l’innovation en bib
– Introduire les ressources  électroniques
– Dispositif de médiation numérique
– Communauté bibliobox.net  
– Dispositif peu coûteux (50 € env)
– Sensibilisation et pédagogie autour du domaine public      
– Alternative au modèle classique de téléchargement de livres numériques (DRM, chronodégradabilité…)
– Outil de promotion et diffusion de la scène locale
– Dispositif sûr : aucun risque pour la sécurité informatique de la collectivité
– Evaluation du dispositif grâce aux statistiques d’utilisation (connexion et téléchargement)
– Positionner la bibliothèque comme acteur de la sphère non marchande
– Initier aux licences libres
– Participer à la diffusion et l’appropriation des communs de la connaissance
– Dispositif souple (forte capacité de personnalisation, mobilité, activité hors les murs)
– Démarche DIY/DIWO
– Objet pour ateliers numériques (code : HTML, CSS, JavaScript…)

Si vous voyez d’autres points, n’hésitez pas à les mettre en commentaires ou tout simplement donner votre avis !