Réfléchissons à deux fois avant de nous lancer dans une offre de livres numériques

Les projecteurs sont de nouveaux sur les livres numériques. On apprend qu’une nouvelle liseuse fabriquée par Booken est commercialisée chez Carrefour. Plusieurs articles sont sortis ces derniers jours pour faire un état de l’art du marché du livre numérique. Il y a eu notamment Le Monde et l’Obs. D’ailleurs, les deux articles citent les mêmes sources mais n’en tirent pas les mêmes conclusions…

En lisant l’article du Monde, je me suis aperçu que les bibliothécaires n’avaient peut-être pas assez de recul sur cette question du livre numérique. On s’obstine à vouloir mettre en place des offres de livres numériques avec PNB en tête. Pourtant, à bien y regarder, tous les voyants indiquent que cela ne sert à rien de nous lancer dans des usines à gaz pour essayer d’avoir un côté moderne.  J’ai réalisé une infographie à partir des données de l’article du Monde qui prouvent, à mon sens, que nous avons tout intérêt à consacrer nos forces, notre énergie, l’argent public à d’autres projets. Mettre à disposition des usagers des livres numériques ne constitue pas la transition numérique que doivent traverser les bibliothèques.

 

Une réponse à “Réfléchissons à deux fois avant de nous lancer dans une offre de livres numériques”

  1. Rétroliens : Réfléchissons à deux fois avant de nous lancer dans une offre de livres numériques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Seriez-vous un robot ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.