#1 – Comment Google m’a sauvé

Si vous travaillez avec du public, vous êtes certainement déjà tombés sur des usagers qui ne parlent pas français.  En général, on arrive plus ou moins à se faire comprendre et surtout à comprendre l’autre. En mélangeant de l’anglais, de l’espagnol, un peu d’allemand et des gestes, on peut espérer parvenir à un semblant de discussion.

J’ai du faire face à cette problématique avec un usager lusophone. N’ayant pas choisi le portugais en langue vivante, je ne pouvais nullement  l’aider.  Après 15 minutes d’efforts à ne rien comprendre,  j’ai enfin  eu l’idée d’utiliser Google traduction.

Grâce à ce service de Google, j’ai réussi à comprendre  la demande de l’usager. Ainsi nous avons pu dépasser la barrière de la langue.  En revanche, les documents qu’il voulait étaient soit sortis soit perdus… Et cette fois,  Google ne pouvait rien pour moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Seriez-vous un robot ? * Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.