StopCovid : l’histoire dont vous êtes la victime

Un mois qu’on entend parler de l’application de contact tracing StopCovid. Un mois qu’on essaye de comprendre comment va fonctionner cette application et savoir si elle sera obligatoire ou pas. Un mois que partisans du projet et défenseurs des libertés numériques débattent et défendent leur point de vue à coup de tribunes et articles interposés. Un mois qu’on attend de savoir à quelle sauce on va être mangé et si l’application StopCovid fera partie du plan de déconfinement. La réponse est tombée cet après-midi dans l’hémicycle : l’application n’est pas prête.

Depuis le début du confinement, j’alimente un thread sur le coronavirus et les moyens technologiques mis en oeuvre par les Etats pour y faire face.

Si on s’intéresse un peu à la question des données personnelles et à la vie privée cela a de quoi donner le vertige. Plutôt que d’écrire un énième article sur les dispositifs de surveillance qui ont déjà été très bien analysés par d’autres, je me suis prêté à un jeu différent. A partir de tout ce matériau, j’ai écrit une nouvelle qui s’inspire de la réalité mais qui s’inscrit dans un univers dystopique. Cette nouvelle est une histoire dont vous êtes le héros. Ce sera à vous de choisir ! Chaque lien que vous découvrirez dans l’histoire est cliquable. Ma veille m’a permis de documenter cette nouvelle et de la sourcer. N’hésitez pas à cliquer dessus pour en savoir plus. J’ai réalisé cette histoire avec le logiciel Twine qui permet d’écrire des histoires interactives. Vous pouvez décider d’emprunter une voie de l’histoire mais vous pouvez revenir en arrière à tout moment en cliquant sur les flèches situées sur la gauche du récit. L’histoire comporte différents arcs narratifs, vous pourrez passer à côté de certains éléments en fonction de vos choix. Si jamais vous souhaitez découvrir une fin alternative, vous n’avez qu’à choisir une autre possibilité disponible. 

Pour découvrir, StopCovid : l’histoire dont vous êtes la victime, c’est par ici ! Toute ressemblance avec des personnages réels, des faits ou des situations n’est ni fortuite ni involontaire. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.